Ramadan 2020 : le CFCM fixe la date du début du mois sacré

Avr 13, 20 Ramadan 2020 : le CFCM fixe la date du début du mois sacré

Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a annoncé, via un communiqué rendu public ce jeudi 16 avril, la date officielle du début du mois de Ramadan 1441-2020 en France. “Le premier jour du mois sacré sera, très probablement, le vendredi 24 avril 2020”, indique Mohamed Moussaoui, le président du Conseil.
La date prévisionnelle de fin du Ramadan 2020 est estimée, sur la base des calculs astronomiques, au vendredi 22 mai.
Toutefois, il faut préciser que dans l’Hexagone, comme d’ailleurs dans les autres pays musulmans, la date de début de Ramadan est annoncée par les plus hautes autorités religieuses. En France, celle-ci est généralement annoncée par le CFCM, le seul et l’unique interlocuteur des pouvoirs publics pour la communauté musulmane.
Les membres du Conseil Français du Culte Musulman ont assuré qu’il serait possible de voir le croissant lunaire, marquant le début du mois de Ramadan 2020, à l’œil nu en Europe, en Afrique ainsi que sur le continent américain, dans la nuit du jeudi 23 avril, avec des appareils d’observation astronomiques.
Pour déterminer la fin et le début des mois du calendrier hégirien (fondé sur une année de 12 mois lunaires de 29 à 30 jours chacun), dont figure celui du Ramadan, mois sacré de l’Islam, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et le Conseil Théologique Musulman de France (CTMF) s’appuient essentiellement sur le calcul astronomique scientifique.
Malheureusement, le mois de Ramadan intervient cette année dans des circonstances exceptionnelles, inédites, en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus qui sévit un peu partout sur la planète.

Tout savoir sur ce mois sacré

À l’origine, le mois de Ramadan est le 9e mois du calendrier lunaire (réglé sur les phases de la Lune), durant lequel le Coran, le Livre saint de l’Islam, a été révélé au Messager Muhammad. Ce mois suscite un renforcement de la foi et de sa pratique. Il est l’un des 5 piliers de l’Islam avec l’aumône (Al Zakat), le pèlerinage à La Mecque (Al Hajj), la prière (Al Subh, Al Dohr, Al Asr, Al Maghrib et Al Icha) et la profession de foi (Al Shahada).
Le mois de jeûne et de prières, ou le mois de Ramadan, commence généralement au début de la nouvelle lune et se termine au début du cycle lunaire suivant.
Même si le calcul astronomique permet de connaître exactement le jour de la nouvelle lune, les traditions musulmanes exigent que l’astre – le croissant lunaire – soit visible à l’œil nu.
Le calendrier du mois de ramadan 2020 est disponible sur le site officiel du ministère de l’Intérieur – qui est en charge des cultes.

read more

L’Arcep a dévoilé son calendrier pour la mise en place de la 5G en France

Mar 25, 20 L’Arcep a dévoilé son calendrier pour la mise en place de la 5G en France

Le cap est fixé : en décembre 2020, entre six et douze villes françaises doivent être couvertes par la 5G. “La 5G ne va pas tarder à arriver chez nous, mais cela demande plus d’organisation”, Jean-Philippe Bosnet, le PDG de la société Paritel. L’Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, vient de dévoiler son cahier des charges (un document qui doit être obligatoirement respecté lors de la conception d'un projet). Ce document se focalise essentiellement sur les fréquences 4. 6 à 5. 2 GHz qui, selon Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, forme la bande ‘coeur’ la plus intéressante pour l’instant. Celle des 32 GHz est aussi évoquée, mais son attribution se fera normalement plus tard – dans sept mois. Cette bande constitue la base de plusieurs services 5G initiaux. Elle permet à la fois une bonne capacité et une bonne couverture. Cette fréquence pourra apporter un débit beaucoup plus élevé, de l’ordre de ceux de la FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber). En 2023, il n’y aura pas de performance économique sans exemplarité environnementale et sociale. C’est pourquoi les acteurs du marché, notamment les grands opérateurs français, s’engagent durablement pour l’égalité digitale et la planète, avec des éléments de preuve concrets.

L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) se mobilise pour évaluer les risques pour la santé

Dans quelques mois, la 5G, cinquième génération de réseaux mobiles, doit remplacer progressivement la 4G actuelle. Dans le cadre de ses missions, l’Agence Nationale des Fréquences a mis à jour diverses procédures pour prendre en compte la 5G : des lignes directrices nationales fixant les éléments de base à fournir ; un protocole de mesure de l’exposition constituant le texte de référence des labos accrédités… L’Agence Nationale des Fréquences souligne l’obligation de disposer des données décrivant les technologies développées et leurs déploiements pour évaluer les éventuels effets sanitaires. À noter que les grands opérateurs télécoms français – à savoir Bouygues Telecom, Free mobile, Paritel, Orange et SFR – ont déjà réalisé des expérimentations pilotes dans diverses régions françaises pour tester le fonctionnement des nouvelles infrastructures. Selon Stéphane Richard, le président-directeur général du groupe Orange, la transition vers le très haut débit nécessite d’importants investissements en infrastructures.

read more

Islam : découvrez autrement le mois de jeûne

Mar 22, 20 Islam : découvrez autrement le mois de jeûne

Avec l’arrivée imminente du mois sacré en Islam, le 9 e mois du calendrier lunaire, le mois de ramadan 2020, ou 1441 selon le calendrier hégirien, nous avons pensé à vous en apportant plus d’informations, mais surtout en clarifiant quelques idées reçues.

La date de début du mois du jeûne

Il est important de rappeler que les dates exactes du début et de fin du mois de ramadan 2020, ont tendance à changer d’une année à une autre. En effet, ces dates avancent de 10 à 12 jours chaque année. Puisque les musulmans se fondent sur un calendrier lunaire, afin de déterminer les différents mois du calendrier hégirien. En effet, chaque croissant annonce le début d’un nouveau mois. Et puisque le calendrier solaire et le calendrier hégirien ne comptent pas le même nombre de jours, le mois de jeûne se décale chaque année. Il est important de mentionner que tous les pays musulmans ne s’accordent pas sur la date du début du mois béni. En effet, chaque pays possédant son propre Conseil, chacun procède à une observation local du croissance. Alors que certains pays musulmans, préfèrent se fonder sur le calcul astronomique afin de fixer la date de début du mois comme c’est le cas de la Turquie.

Est-ce que le jeûne existait avant la religion musulmane ?

Contrairement à ce que peuvent penser un grand nombre de personnes, le jeûne n’est pas apparu avec l’islam. En effet, se priver de manger et de boire, a déjà été mentionné au niveau du nouveau et de l’ancien testaments, qui précédent plusieurs années l’arrivée du Prophète Mohamed (SAW). Au niveau de la Bible, on peut lire que la reine Esther a appelé aux juifs d’effectuer le jeûne durant 3 jours et ce avant qu’elle puisse rendre visite à son mari pour lui demander de les épargner. D’après le nouveau testament, Jésus a aussi effectué un jeûne de 40 jours dans le désert. En référence à cet événement, les chrétiens effectuent le carême, 40 jours de dévotion à Dieu. Toutefois, cette période d’abstention s’est réduite à un mercredi des cendres.

Le deuxième repas que peut avoir les musulmans au cours du mois béni

Avec la privation de manger et de boire, le corps des musulmans est mis à rude épreuve. Afin de pouvoir tenir toute la journée, le corps à tendance à stocker les aliments consommés durant le soir. Ces aliments sont généralement riches en gras et en sucre.

Il est important de mentionner que le corps supporterait mieux la privation en stockant moins, si les pratiquants optent de prendre un 2 e repas avant l’aube. Alors que les musulmans sont obligés de se réveiller avant l’aube afin de faire les prières obligatoires, selon les horaires de prières de ramadan 2020, ils pourront prendre leur petit-déjeuner avant le lever du soleil.

read more

5G : quels seront les engagements des opérateurs télécoms ?

Mar 14, 20 5G : quels seront les engagements des opérateurs télécoms ?

La 5G, c’est pour bientôt !
En France, le dossier du nouveau réseau mobile 5G vient de franchir une étape majeure : l’Arcep, l’Autorité de régulation de la distribution de la presse, des communications électroniques et des postes, a détaillé quels vont être les engagements des acteurs du marché (à savoir Paritel, Orange, Bouygues Telecom, Free mobile et SFR) lorsqu’ils vont commencer à déployer la 5G.

Cette fois, c’est parti ! Les opérateurs télécoms français souhaitant se lancer dans la 5G peuvent dès à présent déposer leurs dossiers auprès de l’Arcep afin de solliciter des fréquences dans la bande 4.6 – 5. 1 GHz qui, selon Sébastien Soriano (le président de l’Arcep), sera la première à être utilisée dans l’Hexagone pour l’ultra haut débit mobile. Les cinq grands opérateurs télécoms français, SFR, Free mobile, Bouygues Telecom, Orange et Paritel doivent se signaler avant le 30 mars 2020. “Après 13 heures, ce sera trop tard”, précise le président de l’Arcep. Il est attendu que les cinq opérateurs télécoms soient lauréats au terme de la procédure d’attribution. La vrai question est surtout de savoir combien de blocs de fréquences aura chaque opérateur.

2020 : l’année top départ de la 5G en France

À chaque nouvelle année, les résolutions refont leurs petits nids dans nos têtes… Face à ce constat, les opérateurs de télécommunications nationaux ont décidé de suivre cette tendance en lançant la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile dès avril 2020. C’est l’un des plus grands chantiers de 2020. Tout le monde en parle ! Les réseaux 5G, poussés par la réussite des réseaux mobiles 2G, 3G et 4G, promet de réduire le phénomène de latence et surtout d’accroître les débits actuels.

Cette nouvelle génération va aussi s’inscrire dans un processus global. Tout pourra y être connecté ! Elle sera ainsi primordiale pour le développement des objets connectés (casques VR, voitures connectées, PC, tablettes, smartphones…). Elle sera bien plus réactive que les générations antérieures.
Ce nouveau réseau pourra absorber plus facilement la forte croissance du trafic mobile. Il offrira une navigation plus fluide. On peut alors parler d’ultra haut débit mobile. Dans la santé, on pourra assister au développement de la télémédecine.

Donc, les acteurs majeurs du secteur des télécommunications devront lancer dès le mois prochain leurs offres dans la 5G. En ce qui concerne le rythme du déploiement, chaque acteur devra proposer, avant la fin 2020, des offres commerciales en 5G ‘dans trois villes françaises’.

read more

L’opérateur de communication prépare une offre pour les TPE

Mar 03, 20 L’opérateur de communication prépare une offre pour les TPE

Depuis 2011, l’opérateur Paritel, qui est un groupe investit dans le domaine des services de communication pour les particuliers ainsi qu’un fournisseur et grossiste de services aux petites et moyennes entreprises mais aussi aux très petites entreprises.

Le nouveau concept de l’opérateur téléphonique

Global Concept, le groupe des services télécoms et la distribution destinés essentiellement aux petites et moyennes entreprises, compte améliorer ces deux principales activités qui sont les services de communication destinées aux entreprises, ainsi que pour les particuliers. Les deux services ont été réunis depuis 2011 dans une seule entité assurée par Paritel Opérateur.

En effet, l’entreprise reprend plusieurs activités essentiellement la proposition des services télécoms réalisées par 4 filiales différentes.

Les filiales présentes chez Global Concept

Paricom qui réalise les différentes installation au sein des petites et moyennes entreprises, est constitué essentiellement de 150 techniciens qui sont répartis dans les 35 différentes agences.

En outre, cette filiale est aussi infogéreur des systèmes télécoms surtout pour les grands comptes. Constituant une filiale technique, Paricom s’ajoute au EMS qui assure le télémarketing de l’enseigne grâce aux 50 collaborateurs opérateur d’infrastructure, Optimitel et paritel qui assure la vente des services de télécommunication aux entreprises de type PME.

Cette dernière assure l’activité historique de l’entreprise depuis 1991. Par conséquent, le groupe Global concept passe d’une activité historique de vente en gros des différents services de communication à une activité plus récente d’opérateur. En effet, le groupe possède une licence d’opérateur télécoms enregistrée sous L 33.1, et cela depuis l’achat du fonds de commerce en mars 2009, de Ipnotic. Le groupe a annoncé qu’en plus de ces offres historiques proposées par ces quatre filiales, l’opérateur proposera une offre destinée aux très petites entreprises.

read more