Performance commerciale

Avr 23, 18 Performance commerciale

 

 Comment ameliorer la performance commerciale ?

 

Les engagements de l’entreprise, en ce qui concerne la dimension fonctionnelle du service, portent sur le “qui”, le “quoi”, le “quand” et le “comment” du service.

Fournir un service fiable consiste à respecter, ses engagements explicites ou implicites, dans les délais prescrits, selon des modalités précisées au début de la prestation.

Les engagements explicites sont généralement formulés verbalement ou par contact de service au début du processus de prestation.

Alors que, les engagements implicites correspondent au service normalement attendu par le client.

Par exemple, le client d’une compagnie d’aviation s’attend à ce qu’on lui offre un breuvage au début d’un vol.

Les attentes implicites sont le plus souvent créées par les normes de l’industrie !

 

Offrir un service fiable, d’une expérience à l’autre, peu importe le moment de la semaine, du mois ou de l’année, pour toutes les interactions, à tous les points de services, permet à l’entreprise de construire sa réputation de fiabilité, composante fondamentale de l’image de marque.

Pour chaque type d’interaction, pour chaque segment de clientèle, on doit en premier lieu, déceler les attentes les plus importantes.

 

 Processus de prise de decision du consommateur :

 

Le cœur de l’analyse du comportement de la clientèle réside dans la compréhension du processus décisionnel menant au choix ainsi qu’à l’évaluation post-expérience d’un prestataire de service.

 

Donc, le gestionnaire doit obtenir des réponses aux questions suivantes :

Quels sont les critères déterminants lors de l’évaluation du taux de satisfaction du client ?

Quels critères d’évaluation serviront à choisir parmi les possibilités retenues ?

Quels sont les choix retenus ? Quelles informations possède-t-il sur la catégorie de services ? Quelles sources d’information consulte-t-il ? Quel véritable problème le client recherche-t-il à régler ?

Le bouche-à-oreille, dans le secteur des services, constitue une des plus importantes sources d’information utilisées par la clientèle.

 

 

  Comment identifier les besoins de vos clients ?

 

La première étape du processus décisionnel par lequel passe par le consommateur consiste à identifier le problème à résoudre à partir du besoin ressenti.

En fait, la consommation d’un service est perçue par le client comme une solution à un problème présent.

 

Après avoir identifié le problème, le client cherche à en apprendre davantage sur les différentes firmes offrant les services qui pourront l’aider à résoudre ledit problème.

Il aura recours à deux types de sources d’information : internes et externes.

Les sources internes d’information sont propres à l’individu ; celui-ci se base alors sur les connaissances acquises lors de ses expériences de consommation.

 

   Bouche-à-oreille

 

Par contre, dans ce secteur, le passé ne peut pas toujours être garant de l’avenir.

C’est pourquoi les clients consultent également des sources externes d’information, comme Internet, les répertoires d’entreprises (les pages jaunes), les médias spécialisés, la promotion et les préposés à l’information des prestataires ainsi que les parents et amis.

 

Ces derniers sont particulièrement importants lors de l’achat d’un service !

Comme il est difficile de juger de la qualité d’un service avant la prestation, les clients ont tendance à consulter leur entourage avec plus d’insistance que lors de l’achat d’un produit.

 

Le bouche-à-oreille constitue donc une source de diffusion de l’information très utilisée, d’où l’importance de faire en sorte que le client qui a expérimenté les services d’un prestataire en soi ravi.

 

  Les Français champions du bouche-à-oreille :

 

Pour les opérateurs téléphoniques (Orange, Paritel, Bouygues télécom…), le bon bouche-à-oreille permet 20 % de ventes supplémentaires !

Les clients satisfaits deviennent ainsi vos meilleurs ambassadeurs !

Paritel (opérateur télécom pro) est parmi les meilleurs opérateurs en France !

read more

   Comment dominer son marche et battre la concurrence ?

Mar 30, 18    Comment dominer son marche et battre la concurrence ?

 

Afin de pouvoir dominer la concurrence, la direction doit identifier, cultiver et exploiter les compétences fondamentales de l’entreprise, que sont ses savoirs collectifs, notamment sa capacité à coordonner les processus et à intégrer les technologies.

 

Ces compétences définissent l’entreprise et sont en raison d’être. Les responsables doivent observer les fournisseurs en amont et les clients en aval avant d’intégrer les processus qui apportent à l’entreprise les compétences fondamentales appropriées.

 

Ces dernières sont celles qui permettent d’organiser les tâches et de proposer une valeur ajoutée plus importante que celle de la concurrence.

Cependant, les gestionnaires doivent être conscients du fait qu’en externalisant un processus critique, ils risquent d’en perdre le contrôle, voire la capacité de réintégrer ce processus ultérieurement.

 

    Externalisation :

L’externalisation présente plusieurs avantages !

Elle est particulièrement intéressante pour les faibles volumes. Elle peut également apporter une amélioration de la qualité et une réduction des coûts.

Nul n’ignore que certaines usines sont délocalisées en raison des bas salaires à l’étranger, ce qui accroît la productivité. Les entreprises externalisent plus que jamais.

 

   Mondialisation de la concurrence

 

Les avancées informatiques et la mondialisation de la concurrence sont deux facteurs qui accentuent cette tendance, le premier facilitant la coordination avec les partenaires, et le second augmentant le nombre de fournisseurs potentiels.

 

Les responsables d’Ikea, leader mondial du mobilier, gèrent trente bureaux d’achat à travers le monde, à la recherche permanente de fournisseurs.

Le service de gestion des achats, basé à Vienne, exploite une base de données qui permet aux fournisseurs de trouver des matières premières et de nouveaux partenaires.

Les caisses enregistreuses transmettent les données relatives aux ventes à l’entrepôt le plus proche du point de vente.

 

Les entreprises en réseau poussent l’externalisation à l’extrême : une société passe des contrats auprès d’autres sociétés pour assurer la majeure partie de sa production et de ses autres fonctions.

La démarche est vulnérable, car les nouveaux arrivants sur le marché peuvent être nombreux en raison du faible investissement nécessaire.

En outre, les pertes d’activité sont parfois soudaines, pour peu qu’un fournisseur décide de pratiquer l’intégration verticale descendante ou qu’un client choisisse d’accroître l’intégration verticale ascendante.

 

   La concurrence dans les services de telecommunication

“Ce sont la qualité et les incitations des acteurs qui comptent” !

Un marché concurrentiel encourage l’innovation vu qu’il récompense les producteurs.

La concurrence au niveau des services de télécommunication a permis de diminuer très nettement les tarifs que payent les consommateurs.

En France, une loi a consacré l’ouverture du secteur des télécoms à la concurrence.

Orange, Paritel, Bouygues Télécom et SFR se sont alors partagé le marché.

Paritel est l’un des principaux opérateurs de télécommunication.

Cet opérateur de proximité met son expertise au service des entreprises.

 

read more

L’évolution des magasins

Oct 24, 17 L’évolution des magasins

Ces dernières années, la grande distribution a connu de nombreuses évolutions.

Plusieurs transformations majeures ont été créées avec l’apparition du e-commerce.

Les nouvelles technologies deviennent un canal de vente de plus en plus important, elles génèrent des parcours clients multiples et des expériences client variées.

Ces nouvelles méthodes sont en pleine mutation, les achats via les smartphones et tablettes ont connu une augmentation exponentielle.

Le groupe casino est l’un des plus grands distributeurs du pays, il est numéro un en France et le deuxième mondial.

Le dirigeant de leader Price , a permis aux consommateurs de préparer les courses avant l’achat.

Sur son site Casino.Web, il a mis toutes les informations possibles sur les produits et les tarifications.

L’innovation technologique est devenue un avantage compétitif majeur.

 

 

    Valoriser ses produits et fidéliser ses clients :

Les distributeurs doivent connaître les préférences de leurs clients avant même l’acte de l’achat.

Les marques doivent innover, un bon marketeur utilise les meilleures stratégies pour dominer le marché.

Développer les services est une chose essentielle pour répondre aux attentes de la clientèle.

Pour rendre le consommateur accro à votre point de vente, il faut bien le gâter par des promotions, des cadeaux ou des gratuités… C’est une bonne stratégie commerciale.

Ici, la bouche à oreille peut bien fonctionner, car il n’y a pas de meilleurs ambassadeurs qu’un client satisfait !

Geoffroy Guichard, le fondateur de leader Price, offre la meilleure qualité de service avec un très bon rapport qualité prix, il a accentué ses efforts pour réinventer l’expérience client.

Son espace de vente est partagé par plusieurs marques.

Face à une concurrence de plus en plus élevée, les distributeurs tendent à offrir des prestations de plus en plus haut de gamme pour avoir plus de clients.

Un bon accueil dès l’entrée au magasin, une bonne organisation dans les rayons, une variété des produits (alimentaires, électroniques, cosmétiques, …) et une bonne prestation de services, ce sont des choses primordiales dans l’organisation de votre magasin.

La publicité également joue un rôle important dans le développement de votre commerce, elle est considérée comme un outil de communication ayant comme but de promouvoir la vente des produits et des services.

Elle porte sur plusieurs données : l’identité, la qualité, la composition, le prix et l’origine du produit.

La plupart des enseignes, aujourd’hui, ont intérêt à accélérer le rythme surtout dans les conditions actuelles de la concurrence et du marché face à l’évolution.

Pour maintenir sa position de leader, il faut se concentrer sur la compétitivité, il faut créer de nouvelles choses pour que le client se sente avantageux.

 

Comment attirer le client ?

Pour attirer plus de clients, il faut utiliser le marketing mix qui est basé sur quatre éléments essentiels : le produit, le prix, la distribution et la communication.

Toutes les grandes surfaces ont les mêmes produits, mais c’est le prix qui fait la différence d’un magasin à un autre.

Un bon prix a un effet puissant sur le comportement de l’acheteur, donc, ici, c’est le rôle du marketeur, il doit mettre des prix attractifs pour charmer le client.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

read more

L’assurance-chomage selon Emmanuel Macron

Août 07, 17 L’assurance-chomage selon Emmanuel Macron
A l’approche des élections présidentielles, les candidats commencent à présenter leurs plans pour la plupart des sujets qui concernent la société française. Une de ces principaux axes est l’assurance-chômage qui intéresse une grande partie de la population. Pour le candidat Emmnauel Macron, un nom très répandu dans les différents sondages, la solution est d’ouvrir l’allocation chômage à plusieurs millions de français de plus (les salariés démissionnaires et les indépendants en premier plan). Dans un secteur où les compagnies d’assurance, s’ouvrent de plus en plus sur le marché, une telle proposition aura bien des retombées sur l’ensemble du domaine.

Ou Emmanuel Macron veut en venir avec sa proposition ?

« Demain, nous devons rétablir de véritables sécurités professionnelles, universelles, simples et efficaces, qui puissent accompagner chacun d’entre nous quel que soit son statut », voici comment explique Emmanuel Macron sa vision au marché de l’emploi actuel qui manque d’assurance suffisante, notamment pour les indépendants et les salariés démissionnaires. Pour les premiers, ils ne sont pas à l’abri d’une baisse d’activité qui menacerait leur continuité, tandis que les démissionnaires n’ont pas de sécurité à leur actif lorsqu’ils quittent leur travail pour évoluer. Pour pouvoir réaliser son programme, l’ancien ministre de l’Economie prévoit d’ouvrir l’allocation chômage à tous les actifs (entrepreneurs, agriculteurs, commerçants ou artisans. La même condition s’appliquera à tous les salariés français qui auront droit, tous les cinq ans, à une allocation chômage pour changer d’activité ou monter leur propre projet. De l’autre coté, les demandeurs d’emploi dans ce cas seront de plus en plus contrôlés, voire même sanctionnés s’ils refusent plus de deux offres décentes d’emploi.

Les couts de la proposition Macron

Alors que le flou règne encore sur le coût réel de la proposition d’Emmanuel Macron pour l’assurance-chômage, les estimations du Figaro prévoient qu’un montant de 1,44 milliard d’euros est le minimum requis pour financer une allocation universelle. Pour le financement, le candidat à la présidentielle affirme qu’il possède de plusieurs pistes à commencer par les 10 milliards d’euros d‘économies qu’il compte récupérer après cette réforme structurelle. Pour équilibrer encore plus la donne, Emmanuel Macron propose d’augmenter la contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 point en supprimant également les cotisations salariales pour le chômage. Pour l’ancien ministre de l’Economie, l’idée principale est de mettre l’assurance-chômage, gérée actuellement par les partenaires sociaux, sous le contrôle de l’Etat. https://www.youtube.com/watch?v=3RGbnEpZ95Q read more

Sociétés en redressement judiciaire : le cas Menlook et Rault

Août 03, 17 Sociétés en redressement judiciaire : le cas Menlook et Rault

De jour en jour, nombreuses sont les entreprises qui font l’objet d’une procédure de redressement judiciaire. Pour ceux qui ne la connaissent pas vraiment, il s’agit d’une mesure entamée par le tribunal de commerce lorsqu’une entreprise se trouve en cessation de paiements et incapable de régler ses créances. Le tribunal désigne ainsi un administrateur judiciaire, pour sauver la structure et essayer de la mener à un plan de redressement garantissant le maintien de son activité et l’apurement de son passif. Ces administrateurs travaillent indépendamment dans leur cabinet, comme celui de Philippe Jeannerot & Associés, ou en groupe.

Dans cet article, nous faisons un petit retour sur les derniers cas de mise en redressement en France.

Le cas Menlook : la start-up qui a grillé les étapes

Créée en 2009 en se présentant comme une start-up qui va révolutionner la FrenchTech, la société Menlook est contrainte de subir un redressement judiciaire. Le problème majeur de cette société est qu’elle n’a pas su gérer son extension, malgré le fait d’avoir réalisé dernièrement – décembre 2016 – une levée de fonds de 1,8 millions d’euros.

En 2013, Menlook avait racheté le site britannique OKi NI pour attaquer le marché européen, puis elle a racheté la société allemande Frontline Shop. C’est d’ailleurs cette dernière acquisition qui semble être la plus mauvaise étant donné que les dépenses ont fortement augmenté en enregistrant d’énormes pertes de trésorerie. Aujourd’hui, l’entreprise compte sur la procédure de redressement pour assurer sa pérennité et sauver le travail de ses salariés.

Le cas Rault : l’imprimerie dépassée par la concurrence

Créée en 1934, l’historique imprimerie du Bois-Bouchard vit des moments difficiles sur le plan économique. Malgré ses filiales importantes et son statut d’un site historique et générateur d’emplois à Aigurande, la firme gérée actuellement par Franck Rovina n’a pas réussi à tenir le coup face à une concurrence de plus en plus rude. Ses concurrents travaillent actuellement sur le numérique et affichent une croissance plus rapide que celle de Rault.

Actuellement, la société fait l’objet d’une procédure de redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce de Châteauroux. Certaines de ses filiales n’ont pas échappé à la crise aussi : deux de ses entreprises ont été mises en sauvegarde, à savoir Rault Financière et le producteur des étiquettes adhésives, EPPE Services.

read more

Le Maroc poursuit son opération seduction de touristes

Avr 01, 17 Le Maroc poursuit son opération seduction de touristes

Situé au nord-ouest de l’Afrique, le Maroc est un pays d’une grande beauté avec des milliers de kilomètres de plages paradisiaques, un ciel aussi bleu et une sélection d’hôtels étoilés et de Palace réputés pour leur servie et leur qualité d’accueil.

Le Maroc est devenu en seulement quelques années, l’une des destinations préférées des touristes venus des quatre coins du monde.

Près de 50 milles chaque année, choisissent de passer leurs vacances au Maroc pour pouvoir profiter d’un cadre bienveillant et d’une ambiance singulière propice au bien-être et à la détente.

Véritable havre de paix jouissant de tous les ingrédients de plaisir et de la béatitude, le Maroc est aujourd’hui l’endroit rêvé de tous les touristes au monde quelles que soient leur provenances, attentes et préférences.

Plus de 600.000 touristes ont visite le Maroc au mois de janvier

Le conseiller particulier du Roi Mohammed IV et le dirigeant de plusieurs projets touristiques confirme qu’en mois de Janvier 600.000 touristes ont visité.

« Nous venons de franchir la barrière des 10 millions de touristes annuels. Chaque année, nous enregistrons une augmentation de plus 10% par rapport à l’année précédente. Employons près d’un million de personnes et contribuant à plus de 10% de produit Intérieur brut, le domaine de touriste représente ainsi un des principaux secteurs d’activité de l’économie marocaine juste après l’agriculture. » .

Selon l’Observatoire sur le tourisme au Maroc, « Il y a quelques mois, le nombre de touristes visitant le Royaume chérifien a progressé de 13%, et les chiffres que nous avons enregistrés cette année sont positifs et promettent un avenir touristique profitable. »

Comment le Maroc a pu attirer un nombre aussi important de visiteurs ?

Pour pouvoir atteindre ses objectifs et se positionner parmi les meilleures destinations touristiques au monde, le Royaume marocain a certainement suivi une stratégique avantageuse et des plans de développement bénéfiques.

La diversification du produit touristique national, les projets de développement qui ont été mis en place ainsi que les établissements de luxe qui ont été implantés sont les points forts sur lesquels misaient les professionnels de secteur touristique.

Il est à noter que le Royaume à travers sa bonne communication et ses spots publicitaires décrivant la beauté du pays et sa richesse culturelle, sont toutefois les principaux a su établir une bonne image et une incontournable lutte concurrentielle à travers les foires et salons internationaux de tourisme.

 

read more