Comment dominer son marche et battre la concurrence ?

Mar 30, 18    Comment dominer son marche et battre la concurrence ?

 

Afin de pouvoir dominer la concurrence, la direction doit identifier, cultiver et exploiter les compétences fondamentales de l’entreprise, que sont ses savoirs collectifs, notamment sa capacité à coordonner les processus et à intégrer les technologies.

 

Ces compétences définissent l’entreprise et sont en raison d’être. Les responsables doivent observer les fournisseurs en amont et les clients en aval avant d’intégrer les processus qui apportent à l’entreprise les compétences fondamentales appropriées.

 

Ces dernières sont celles qui permettent d’organiser les tâches et de proposer une valeur ajoutée plus importante que celle de la concurrence.

Cependant, les gestionnaires doivent être conscients du fait qu’en externalisant un processus critique, ils risquent d’en perdre le contrôle, voire la capacité de réintégrer ce processus ultérieurement.

 

    Externalisation :

L’externalisation présente plusieurs avantages !

Elle est particulièrement intéressante pour les faibles volumes. Elle peut également apporter une amélioration de la qualité et une réduction des coûts.

Nul n’ignore que certaines usines sont délocalisées en raison des bas salaires à l’étranger, ce qui accroît la productivité. Les entreprises externalisent plus que jamais.

 

   Mondialisation de la concurrence

 

Les avancées informatiques et la mondialisation de la concurrence sont deux facteurs qui accentuent cette tendance, le premier facilitant la coordination avec les partenaires, et le second augmentant le nombre de fournisseurs potentiels.

 

Les responsables d’Ikea, leader mondial du mobilier, gèrent trente bureaux d’achat à travers le monde, à la recherche permanente de fournisseurs.

Le service de gestion des achats, basé à Vienne, exploite une base de données qui permet aux fournisseurs de trouver des matières premières et de nouveaux partenaires.

Les caisses enregistreuses transmettent les données relatives aux ventes à l’entrepôt le plus proche du point de vente.

 

Les entreprises en réseau poussent l’externalisation à l’extrême : une société passe des contrats auprès d’autres sociétés pour assurer la majeure partie de sa production et de ses autres fonctions.

La démarche est vulnérable, car les nouveaux arrivants sur le marché peuvent être nombreux en raison du faible investissement nécessaire.

En outre, les pertes d’activité sont parfois soudaines, pour peu qu’un fournisseur décide de pratiquer l’intégration verticale descendante ou qu’un client choisisse d’accroître l’intégration verticale ascendante.

 

   La concurrence dans les services de telecommunication

“Ce sont la qualité et les incitations des acteurs qui comptent” !

Un marché concurrentiel encourage l’innovation vu qu’il récompense les producteurs.

La concurrence au niveau des services de télécommunication a permis de diminuer très nettement les tarifs que payent les consommateurs.

En France, une loi a consacré l’ouverture du secteur des télécoms à la concurrence.

Orange, Paritel, Bouygues Télécom et SFR se sont alors partagé le marché.

Paritel est l’un des principaux opérateurs de télécommunication.

Cet opérateur de proximité met son expertise au service des entreprises.