En forte croissance, la Côte d’Ivoire pourrait devenir la première puissance économique d’Afrique

Nov 03, 19 En forte croissance, la Côte d’Ivoire pourrait devenir la première puissance économique d’Afrique

Après la résolution de la crise électorale de 2012-2013, la Côte d’Ivoire, pays d’Afrique de l’Ouest, a retrouvé rapidement sa place sur le plan international avec l’installation de l’ICCO (The International Cocoa Organization) et le retour du siège de la BAD (Banque africaine de développement).
La Côte d’Ivoire connaît, depuis 2014, un succès économique remarquable, illustré par une augmentation rapide du Produit Intérieur Brut. Le gouvernement a adopté, pour la période 2015-2020, un nouveau ‘Plan National de Développement’ qui, selon la Banque Mondiale (BM), entend réduire davantage le taux de la pauvreté et transformer le pays en une économie à revenu intermédiaire.

La Côte d’Ivoire en bref

La Côte d’Ivoire se situe au 120e rang sur 150 du classement ‘Doing Business’, les éléments de complexité étant la relation avec l’administration fiscale, la protection des investisseurs minoritaires et l’obtention de financement bancaire.
Le marché ivoirien est généralement ouvert au commerce, avec un tarif douanier moyen de 32 %.
L’investissement du secteur privé est très dynamique et les projets PPP – Partenariat public-privé – sont en forte expansion.
Le flux des investissements directs à l’étranger est diversifié sectoriellement et géographiquement depuis l’instauration du nouveau Code des Investissements en 2014.
La Côte d’Ivoire, premier producteur de noix de cajou et de cacao, exerce une influence économique importante au sein des 3 organisations régionales, l’Union du fleuve Mano, l’UEMOA et la CEDEAO.
Cinquième taux de croissance le plus rapide au monde, le Produit Intérieur Brut par habitant croîtra de 45 % d’ici 2022.

La Côte d’Ivoire, leader du secteur agricole en Afrique

Les offres d’emploi en Côte d’Ivoire ont atteint de remarquables résultats en matière de développement agricole. Le secteur agricole a constitué le principal moteur de la croissance ivoirienne.
Aujourd’hui, l’agriculture demeure le socle de l’économie ivoirienne. Elle représente 52 % des exportations globales du pays et contribue à créer 36 % du Produit Intérieur Brut.
Selon la Banque africaine de développement, celle-ci est une source de revenus pour les ⅔ d’une population à 78 % rurale.
Le secteur agricole offre de nombreuses opportunités aux candidats – quels que soient leurs parcours. Découvrez les offres d’emploi en Afrique correspondant à ce secteur sur Okapi emploi.