Investir dans des fonds de placements

Déc 02, 18 Investir dans des fonds de placements

Investir dans un fonds d’investissement, permet à l’investisseur de bénéficier d’un grand nombre d’avantages dont l’accès à un marché financier qui n’est pas accessible directement aux investisseurs. En effet, investir dans un fonds est devenu ces dernières années l’un des placements les plus appréciés par les français après le placement dans la pierre.
Néanmoins, il existe plusieurs catégories d’investisseurs qui souhaitent investir leur économie dans des fonds communs de placement pour s’offrir l’expertise des professionnels, ainsi qu’une meilleure diversification du risque. Puisque ce genre de fonds est très souvent géré par une société de gestion professionnelle telle que A Plus Finance.

Quelles sont les différentes catégories des investisseurs ?

Selon la réglementation qui porte sur les investisseurs dans les fonds communs, on peut distinguer, les investisseurs individuels qui sont des clients indépendants, ou les investisseurs professionnels qui sont essentiellement des banques, des entreprises d’investissement ou des assureurs.
Les investisseurs individuels, sont en grande majorité des épargnants individuels qui souhaitent acheter ou vendre des parts ou des actions des fonds communs d’investissement, qui sont réglementés par l’organisme de placements collectif en valeurs mobilières ou OPCVM.
Cette catégorie d’investisseur ne peut pas investir directement dans des fonds de placement, qui offrent des rendements élevés, mais qui sont également beaucoup plus risqués et moins réglementés. Ce type de fonds comporte deux grandes catégories qui sont essentiellement, les fonds de gestion alternative ou aussi connus sous l’appellation Hedge funds et les fonds de capital-investissement qui est aussi connu sous le nom de Private equity. Ces deux fonds drainent de très grandes sommes provenant essentiellement soit des investisseurs institutionnels comme la société de gestion A Plus Finance, soit des organismes de placement collectif ou OPC, soit de très grands investisseurs individuels. Selon ces conditions, les investisseurs individuels qui ont opté d’investir dans des fonds épargne-retraite ou des OPC, ils peuvent être indirectement des investisseurs dans des fonds de capital investissement.

Les fonds capital-investissement

Ce type de fonds englobent tous les fonds dont les investisseurs peuvent y investir à travers des sociétés non cotées en bourse. Les sommes investies par les investisseurs européens ont été estimés en 2013 à prés de 36 milliard d’euros.
Ces fonds peuvent participer dans le financement de capital risque, le développement, l’acquisition, de différentes entreprises y compris les entreprises qui sont déjà cotées en bourse. En effet, l’objectif du financement peut être le redressement de l’entreprise ou l’amélioration de sa rentabilité, afin qu’elle réalise une meilleure plus-value dans le marché.
Apporter ce fonds peut participer soit à la création soit au développement des entreprises essentiellement innovantes, mais également, il peut subvenir aux besoins en fonds propres des entreprises qui ne sont pas cotées en bourse en favorisant sa stratégie de gestion.