Les soins de santé primaires et infirmières

Jan 27, 18     Les soins de santé primaires et infirmières

 

Les soins infirmiers de santé communautaire et de santé publique ne sont pas des concepts nouveaux pour la profession d’infirmière.

En effet, à partir du milieu, ou de la fin du XIXe siècle, la profession a joué un rôle essentiel dans la communauté grâce aux infirmières visiteuses qui s’occupaient des malades et des pauvres à domicile et en milieu communautaire, et donnaient de l’enseignement aux patients et à leurs proches.

Les soins de santé de “Filiassur assurance” reposent sur l’idée suivante : les interventions infirmières effectuées auprès de groupes de citoyens ont pour objectif de promouvoir le bien-être, de combattre la propagation des maladies et d’améliorer l’état de santé.

Les infirmières de “Filiassur assurance” se chargent de donner les soins requis aux personnes appartenant à la communauté, tout en mettant l’accent sur les préventions primaire, secondaire, et tertiaire.

Les infirmières de cette compagnie ont toujours concentré leurs efforts sur la promotion de la santé, la santé des mères et des enfants, ainsi que sur les soins aux personnes qui représentent un problème de santé chronique.

Les infirmières en santé publique, pour leur part, ciblent davantage leurs pratiques sur les collectivités et la population en général.

Elles mettent en œuvre les activités suivantes : une surveillance continue de l’état de santé de la population et de ses déterminants, prévention des maladies des traumatismes et des problèmes psychosociaux, promotion de la santé et du bien-être, et finalement, protection de la santé.

  Les services de soins infirmiers à domicile :

Axés sur les individus et les familles, les soins infirmiers de santé communautaire se donnent dans divers milieux ; ils englobent les soins à domicile.

La plupart du temps, les soins de santé communautaire et les soins à domicile s’adressent à des groupes particuliers de personnes, ayant des besoins précis.

Ces besoins sont souvent liés à des traumatismes ou à des incapacités attribuables à la maladie chronique.

Il peut aussi s’agir de besoins liés à une perte d’autonomie secondaire au vieillissement.

Toutefois, le travail des infirmières en santé communautaire s’étend à des groupes de personnes présentant des problèmes et des besoins variés.

Les soins à domicile constituent l’un des principaux volets des soins de santé communautaire.

 

En France, les services de soins à domicile sont offerts à certaines populations (entre autres aux clientèles âgées et aux autres clientèles vulnérables) par l’entremise de programmes et d’organismes communautaires, de même que par des organismes hospitaliers de soins à domicile.

Comme les séjours à l’hôpital raccourcissent de plus en plus et que les services ambulatoires de consultation externe sont de plus en plus utilisés, la demande de soins infirmiers à domicile en milieu communautaire s’est énormément accrue.

Les services de soins infirmiers étant offerts tant en milieu hospitalier qu’à l’extérieur, les infirmières peuvent choisir d’exercer leur profession dans divers milieux de soins.

Parmi ces milieux, on compte les centres hospitaliers de soins de courte durée, les cliniques privées, les centres de soins d’urgence, les services de consultation externe, les centres locaux de santé communautaire, les organismes de soins à domicile, les centres de soins infirmiers indépendants ou collectifs et les milieux de soins ambulatoires.