L’investissement dans le cinéma ou les SOFICA

Jan 02, 19 L’investissement dans le cinéma ou les SOFICA

Investir dans la production cinématographique et audiovisuel afin de soutenir le 7e art, tout en réduisant le montant de vos impôts, c’est vraiment possible. En effet, en investissant dans des sociétés pour le financement du cinéma et de l’audiovisuel, vous participez au financement du cinéma français tout en réduisant votre impôt sur le revenu.
Retour sur investissement, rendement et défiscalisation, vous serez tout sur le dispositif SOFICA.

Le fond d’investissement du cinema

Depuis 1985, chaque année, le CNC, le centre national du cinéma et de l’image animée publie vers le mois d’octobre une liste des différentes sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel. Ce sont ces sociétés, les fameuses SOFICA, qui sont appelées à financer essentiellement les productions cinématographiques indépendantes. Cette liste ne contient que 12 SOFICA seulement, avec une enveloppe limité à prés de 63 millions d’euros chacune. Certain SOFICA font partie des banques françaises comme Cofinova pour le crédit Mutuel ou Sofitvciné 4 pour le Crédit Agricole. Toutefois, certains SOFICA sont accessibles auprès d’intermédiaires en tant que conseiller en investissement financier comme A Plus Image 8 qui fait partie de la société de gestion A Plus Finance.

La defiscalisation avec les Sofica

Les investisseurs particuliers qui investissent dans le capital des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, bénéficient d’une réduction d’impôt pouvant atteindre 48 % selon certains investissements.
En effet, avec un investissement classique, les contribuables peuvent profiter d’une réduction d’impôt de 30 %, soit une réduction estimée à 5 400 euros. Le taux de réduction pourrait atteindre 36 %, si la société SOFICA choisie d’investir au moins 10 % de la somme collectée dans des sociétés de production. Toutefois, si la société pour le financement du cinéma et de l’audiovisuel, s’engage à investir au moins 10 % de son fonds pour le développement de programmes télévisuel (comme documentaires, dessins animés, séries) en plus des conditions évoquées ci-dessus, la réduction passera à 48 %.
Cette réduction d’impôt n’est prise en compte que dans un plafond spécifique qui est fixé à 18 000 euros, mais aussi 25 % des revenus annuels pour une durée entre 5 et 10 ans. Il faut tout de même savoir que cet avantage n’est pas cumulable avec les avantages obtenus lors de l’entrée au capital. En outre, la plupart des SOFICA dont A Plus Finance, imposent généralement un investissement minimum de 5 000 euros.
Donc le plafond de 18 000 euros n’est pas cumulé avec le plafond de droit commun qui est de 10 000 euros. Par conséquent, si un investisseur a atteint le plafond de 10 000 euros, il peut bénéficier de seulement 8 000 euros supplémentaire dans certains cas d’investissement des Sofica.