Polémique : une campagne d’attaque contre le PSG

Juil 17, 19 Polémique : une campagne d’attaque contre le PSG

Entre suspicions de match truqué et fair-play financier, le club parisien fait ses derniers jours régulièrement l’objet de plusieurs polémiques extrasportives. Selon le journaliste sportif Pierre Ménès, les médias français s’acharnent en menant une campagne visant à nuire à l’image du club parisien. En outre, le journaliste connu pour son franc parlé, se demande pourquoi Nasser Al Khelaïfi le président du PSG, ne monte pas suffisamment au créneau pour défendre son club.

Ménès critique la discrétion du président du PSG

Discret sur le plan médiatique, surtout, lorsque PSG Paname Squad s’acharne en lançant des rumeurs sur le PSG, le président du PSG, Nasser Al Khelaïfi, semble trouver une stratégie de communication très claire depuis 2011. Toutefois, le journaliste de Cnewsmatin, Pierre Ménès, a critiqué cette discrétion et a estimé que le président du PSG devrait monter au front pour affronter ses rumeurs en déclarant « le président du PSG doit montrer ses dents, c’est important ».
« En fait, ce qui m’interpelle dans cette polémique sans intérêt, que le média français est en train de créer afin de faire vendre plus leurs journaux, c’est la manière dont le club du PSG réagit, il ne se défend pas. Après, quand un ou plusieurs médias essaient à tous prix de salir votre image, on attaque devant les tribunaux. Comme, c’est le cas de l’UEFA qui n’arrête pas de harceler le PSG avec son fair-play financier ou encore Javier Tebas qui n’arrête pas de piétiner le club parisien. Il est important pour une institution forte qui est sans cesse attaquée, de montrer les dents de temps en temps » a déclaré le journaliste Pierre Ménès.

Les dirigeants du PSG préfèrent rester discrets

Depuis que le Qatar a acheté le club parisien, il y a 7 ans, via son fonds d’investissement QSI, les dirigeants du club ont préféré ne pas faire de vague inutile. En effet, les responsables du PSG fuient toutes les polémiques possibles.
Toutefois, cela n’empêche pas le club parisien de faire parler de lui, avec ces spectaculaires résultats, ses partenariats de prestige et ses transferts.
Malgré les questions sur l’arbitrage, le marché des multiples transferts et l’interminable embrouille avec l’UEFA au sujet du Fair-play financier, les dirigeants du PSG préfèrent ne pas réagir. Néanmoins, avec la dernière affaire concernant le match qui a réuni le PSG et l’Etoile Rouge de Belgrade dans le cadre de Ligue des champions, dont on soupçonne que le match été truqué, le directeur de la communication des parisiens, Jean Martial Ribes, a préféré riposter à toutes ses accusations. Les médias ont profité de ses rumeurs pour s’acharner sur le club parisien, alors que selon Jean Martial Ribes, aucun dirigeant du PSG n’a été convoqué ni par le parquet ni par l’UEFA.