Qui sont les candidats favoris aux élections municipales de Villefranche-sur-Mer ?

Fév 07, 20 Qui sont les candidats favoris aux élections municipales de Villefranche-sur-Mer ?

Le 1 octobre dernier, Christophe Trojani le maire de Villefranche-sur-Mer a annoncé sa candidature pour les élections municipales de mars prochain. D’après le maire, il est important de continuer le travail qu’il a commencé lors de son investiture. Toutefois, face au maire sortant, Jean-Pierre Mangiapan l’un des candidats favoris aux municipales assure que le bilan négatif du maire actuel, ne peut que motiver sa candidature aux municipales de sa ville.

Candidat à sa propre succession

Le maire sortant, Christophe Trojani assure « je ne veux pas laisser la commune en si bon chemin, je veux terminer ce qu’on a commencé ». Avec ces mots, Christophe Trojani a affirmé sa candidature aux prochaines élections municipales dans la commune de Villefranche-sur-Mer.
Ce n’était pas un secret, toutefois, c’est officiel. Toutefois, les avis sont assez partagés face à cette annonce, en effet, certains villefranchois, assure qu’en votant Christophe Trojani, rien ne pourra changer dans la ville.

Le programme de l’autre candidat favori aux municipales de Villefranche-sur-Mer

Ayant servi la France, Jean-Pierre Mangiapan assure qu’il est prêt de servir sa commune et sa ville. Passionné dés son plus jeune âge, l’ex-adjoint du maire, revient à Villefranche-sur-Mer bien déterminé de redorer les blasons de la ville notamment en sauvant l’immobilisme et en redynamisant le centre-ville de la commune et en relançant l’activité villefranchoise.
Selon Mangiapan, il est important de mettre en place une politique de création de différents parkings essentiellement sur les 3 sites, Octroi, Poste et Gare afin d’apporter des solutions aux nombreux problèmes de stationnement au centre-ville. Ce dernier, constitue l’une des causes du déclin de la commune. En outre, il déclare qu’il est aussi important de revoir tous les projets qui ont été annulés par ces prédécesseurs pour leurs intérêts personnels.
L’ex-premier adjoint assure, en outre, qu’il a pleins de projets pour sa commune, afin de faire de la « citadelle un pôle culturel international » et conserver le rade de Villefranche-sur-Mer des différents pollueurs pour assurer un avenir radieux à ces endroits.